Meilleures ventes

Nouveaux produits

Créer un devis à partir de ce panier Demander un devis
  • Entraîneurs : 12 conseils pour améliorer votre communication

    Entraîneurs : 12 conseils pour améliorer votre communication

    Posted by
       views (243)
       Coach
       0 Comments
    Pour être un bon entraîneur, il ne suffit pas simplement d'avoir de l’expertise et de connaître son domaine. Il faut pouvoir l'enseigner de manière adaptée en fonction de l’âge et du niveau des joueurs. La communication de l'entraîneur est l'un des outils les plus importants de l’entraînement et de l’apprentissage des enfants. Voici 12 conseils pour vous aider à améliorer votre communication :

    1) COMMUNIQUEZ À LA HAUTEUR DES YEUX

    Lorsque vous parlez à vos graines de footballeurs, ne le faites pas de haut. Parlez avec vos joueurs à la hauteur de leurs yeux. D'une part, les enfants n'auront pas besoin de lever tout le temps la tête pour vous regarder, et d'autre part, vous devez montrer que vous faites partie du groupe, que vous êtes une équipe.

     

    2) UTILISEZ UN LANGAGE ADAPTÉ AUX ENFANTS

    N’utilisez pas des termes techniques ou compliqués que les enfants ne comprennent pas. Les petits joueurs se sentiront perdus, pas à leur place et ne comprendront pas ce que vous attendez d’eux. Utilisez des mots simples et clairs que les enfants connaissent et comprennent.

     

    3) NE LES RABAISSEZ PAS

    Personne n'aime quand on leur parle de haut. Ne vous comportez pas comme un « grand joueur » ou un « grand chef », mais portez-vous à égalité avec les enfants. Soyez ouvert aux questions et aux demandes de vos joueurs et ne les rejetez pas. Apprenez avec eux autant qu’ils apprennent avec vous.

     

    4) APPORTEZ DE LA JOIE ET DU FUN

    Apportez de la joie et de l’amusement à vos entraînements. Cela ne fonctionne que si, en tant qu'entraîneur, vous transmettez des émotions positives. Montrez-leur que vous avez envie de les entraîner, de jouer et pensez-y lors de vos discours. Un entraîneur de mauvaise humeur imprègne son entraînement de mauvaises ondes et de tensions.

     

    5) RESTEZ CALME ET SEREIN

    Si vous êtes détendu, vos joueurs le seront également, et inversement ! Les expressions faciales, les gestes et le langage corporel expriment votre bien-être. Ce conseil est particulièrement important dans les situations de match. Ne manifestez pas de signes de stress ou de frustration si votre équipe prend un but. Cela dérangerait et stresserait encore plus les enfants et renforcerait la confiance des adversaires. Alors restez calme, confiant et motivez les enfants à croire en eux-mêmes.

     

    6) NE PARLEZ PAS TROP

    Les jeunes joueurs ont une très faible capacité de concentration. Dans leur vie d’enfant, ils doivent constamment écouter : à l'école, chez les parents et pendant l'entraînement ou les matchs. Gardez vos discours courts et précis, avant le match ou lors des explications pendant un exercice. Les informations les plus importantes resteront alors dans l’esprit des enfants sans qu’ils perdent le fil.

     

    7) SOYEZ VOUS-MÊME

    Ne faites pas semblant avec vos joueurs, soyez vous-même et ne vous glissez dans aucun rôle. Lorsque vous entraînez, gardez votre personnalité et votre style de coaching. Chaque entraîneur développera son propre style de communication et d'interaction avec les enfants au fil du temps. C'est une bonne chose, à condition que les règles et les conseils de base soient suivis.

     

    8) OPTEZ POUR UN STYLE DE COACHING INDUCTIF ET POSEZ DES QUESTIONS

    Il existe deux styles de pédagogie différents : 

    - La pédagogie déductive : l’entraîneur transmet à ses joueurs tout ce qu’ils doivent savoir dans les moindres détails. Les enfants ont un rôle uniquement exécutif.

    - La pédagogie inductive : ici, l'entraîneur guide et laisse les enfants trouver eux-mêmes des solutions. L’entraîneur est aux côtés des enfants pour répondre à leurs questions, donner des indices clés, et poser des questions ciblées pour que les joueurs trouvent (par eux-mêmes) la bonne solution. Le coaching inductif permet aux enfants d’être beaucoup plus impliqués et d’apprendre par leurs propres expériences, erreurs et succès.

     

    9) AMUSEZ-VOUS

    Les enfants adorent s'amuser et vous devriez en faire autant. Considérez-vous comme un entraîneur organisé et efficace, mais aussi comme un ami. Les enfants s'entraîneront à vos côtés avec beaucoup plus d’enthousiasme, votre relation sera plus forte et ils se confieront beaucoup plus à vous.

     

    10) UTILISEZ DES MÉTAPHORES

    Il est important de parler avec des métaphores, surtout avec les plus petits : créez des images dans l'esprit des enfants. Ils comprendront mieux les exercices et se sentiront bien plus concernés. "Lapin et chasseur" ou "Pirates et corsaires" ne sont que deux des innombrables façons de décrire un exercice métaphoriquement. Pour les joueurs un peu plus âgés, vous pouvez également faire référence à des professionnels tels que "Dribbler comme Messi" ou "Tirer comme Ronaldo".

     

    11) FÉLICITEZ VOS JOUEURS

    Les éloges sont très importantes dans la communication des entraîneurs. Que ce soit pendant un match ou à l'entraînement, les enfants ont besoin et doivent être félicités. Ils ont besoin de reconnaissance s'ils ont fait quelque chose de bien. Critiquer et crier après des actions ratées n’apporte rien de bon pour les enfants, sauf de la peur et la limitation de leur créativité.

     

    12) PROPOSEZ DES AMÉLIORATIONS

    Bien entendu, il est important de souligner les erreurs des enfants. Mais plus qu’une simple remarque, faites une critique positive accompagnée de suggestions d'amélioration. Par exemple, au lieu de dire « Alex, tu ne fais que jouer égoïste ! Joue collectif ! » suggérez plutôt : « Alex, je sais que tu es un excellent dribbleur, mais même pour Messi, c'est trop à un moment donné ! Essaye de jouer avec Nicolas la prochaine fois. Il est toujours libre et se sera plus facile pour vous d’atteindre le but et de tirer. »

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
top